Nombre total de pages vues

mardi 31 mai 2022

Trous d'air


Les scénarios d'épouvante mettent toujours en scène l'impuissance des victimes à échapper au système de terreur qui les frappe. Les films "catastrophe" nous ont appris le caractère spectaculaire de cette impuissance. Surtout celle d'un passager d'avion de ligne dont un ennemi invisible a juré la perte. 


 

T.J. Newman a travaillé comme hôtesse de l'air pendant une dizaine d'années. Son scénario est à double détente. On commence par prendre en otage la famille du pilote, ensuite on lui fait savoir qu'il doit plonger dans le vide s'il veut sauver sa femme et son fils. Même si le happy-end est la règle du genre, quelques litres de sueur froide irrigueront les centaines de pages de ce vol en chute libre.




Chute libre – T.J. Newman - Traduit de l'américain par Valérie Le Plouhinec – Albin Michel – 346 pages – 20,90€ - *** – 
Lionel Germain




lundi 30 mai 2022

Ça sent le sapin






Voilà comment Victor Guilbert  se saisit du lecteur: par un tour de magie auquel on voudrait résister en s'abandonnant malgré tout au mystère du "truc". L'écrivain démarre sans bruit, sans effet de plume. Dès le prologue on est cueilli par un souvenir d'enfant et par l'évocation d'un village dont la douceur du nom se referme sur une obscurité menaçante, "Douve". 



Un lecteur proustien nous fournirait sans doute une explication sur l'origine marécageuse et défensive de ce bout de route qui vient se perdre dans une nuit de sapins. Pour l'heure, on est sous l'emprise d'une voix d'enfant. Elle vient à la mémoire d'un flic avec celle plus lointaine encore de son père: "le gamin a Douve dans les veines."

Le flic s'appelle Hugo Boloren. C'est le goût de la "face cachée" qui a décidé de sa vocation. Peut-être aussi de façon plus triviale celui de s'inscrire dans les traces de son père. Un papa flic aux yeux duquel il avait du "Douve dans les veines". Son père est mort et sa mère souffre de la maladie d'Alzheimer.

Une coupure de presse va suffire à le renvoyer quarante ans en arrière. Un fait-divers banal, un meurtre à "Douve". Il demande un congé pour évacuer le questionnement qui le bouleverse. Quel rapport y'a-t-il entre ce village et ses parents qui s'y sont rencontrés à l'occasion d'un autre fait-divers? Son père était l'inspecteur en charge de l'enquête, et sa mère la journaliste qui couvrait l'événement. 

Hugo va tenter à son tour de résoudre une double énigme, celle du nouveau crime commis, et l'autre plus trouble qui voit "Douve couler dans ses veines". Fascinante immersion dans un décor où "les nuages sont si bas qu'on ne distingue pas la cime des sapins autour du village."

Douve - Victor Guilbert - J'ai Lu Policiers - 352 pages - 8€ 
Lionel Germain



Lire aussi dans Sud-Ouest


version papier





mercredi 25 mai 2022

Real fiction


Il y a eu le Japon zen de Philip Dick, sa version cyberpunk chez Ridley Scott ou Gibson, et, plus populaire, celui des mangas et des animes avec Akira. Mais la SF japonaise demeure encore mal connue voire invisible. Ce recueil de 5 novellas met en avant une génération de jeunes auteurs qui explorent chacun à sa manière des fragments d’un réel postmoderne d’une façon avant tout spéculative, sans verser dans l’utopie ou la dystopie. Véritables laboratoires d’expérience de pensée où s’interpénètrent réel et irréel, ces textes renforcent l’idée qu’un auteur de SF se donne aussi pour tâche d’inventer la réalité.


La Machine à indifférence et autres nouvelles - Traduit du japonais par Denis Taillandier et Tony Sanchez - Atelier Akatombo - 19€ - ***
François Rahier



Lire aussi dans Sud-Ouest




mardi 24 mai 2022

Les quatre vies de Mrs March



Cette Mrs March dont on voit la raison se détricoter page après page offre en prélude une image d'une banalité exemplaire. Et son portrait à la quatrième personne maintient cette neutralité du narrateur omniscient qui rend l'atmosphère irrespirable. Elle est la femme comblée d'un écrivain à succès. Dans ce trop-plein d'une vie de figurante, elle se découvre soudain en personnage médiocre d'une œuvre littéraire dont l'auteur pourrait bien être un monstre. Entre vie réelle et vie de fiction, Mrs March se réinvente elle-même dans un cauchemar auquel Virginia Feito nous condamne également avec une joie féroce. 


Mrs March – Virginia Feito – Traduit de l'anglais (Espagne!!) par Élodie Leplat – Cherche Midi – 352 pages – 22€ - ***
Lionel Germain 




lundi 23 mai 2022

Cuisine amère


On se prend à rêver en lisant le roman de Chantal Pelletier. A vrai dire, plutôt à cauchemarder sur cette dystopie à l'horizon du mois de juin 2044, dans une Provence caniculaire, avec des personnages forts en gueule comme ce duo d'enquêteurs chargé de la contrebande alimentaire.



Anna Janvier ressemble à une chancelière de l'an 2000. Ronde, gourmande, et très provocatrice, elle est d'un lyrisme inépuisable sur la figue et les métaphores qu'elle inspire alors que son collègue Ferdinand Pierraud, allergique à la nature sauvage, affiche à l'opposé toutes les faiblesses du citadin. Chantal Pelletier nous ouvre aussi la cuisine de Lou, "vétéran" de la guerre afghane dont elle a gardé des séquelles douloureuses. Au cœur de cette Provence aride, elle poursuit une œuvre culinaire accessible aux détenteurs d'un "permis de table".


La France vit sous le régime de la sécu à points. Nour, la compagne de Lou, en a payé le prix. "Liquidée pour ne pas avoir respecté les règlements, condamnée à mort comme des milliers de malades chaque année." Dans une intrigue où l'on croise la silhouette spectrale de Houellebecq hospitalisé pour embolie pulmonaire en Ukraine, on assassine les cuisiniers, on trafique le foie gras à travers l'Europe, et les guerres à l'ancienne sont évincées par des conflits dont les donneurs d'ordre agissent depuis les profondeurs du Web. 

Si l'écologie totalitaire plonge le pays dans le chaos, Chantal Pelletier ne renonce malgré tout à aucun des vertiges sensuels auxquels nous invite sa recette marocaine du "Majoun": Un mélange d'épices, miel, amandes, pâtes de coing, quelques herbes interdites, à rouler dans le sésame. Une brève escale au paradis des gourmets.

Nos derniers festins - Chantal Pelletier - Folio - 224 pages - 7,60€
Lionel Germain


Lire aussi dans Sud-Ouest



version papier




vendredi 20 mai 2022

Le cadavre est exquis





C'est le moment ou jamais de lire Nadine Monfils. Et peu importe d'ailleurs l'époque, parce que Nadine Monfils a quelque chose d'intemporel. "Magritte et moi, c'est une longue histoire d'amour qui a commencé quand j'étais petite. Et je n'ai pas beaucoup grandi." Son sourire de gamine illumine chaque page des aventures qu'elle prête au couple formé par le peintre belge et son épouse Georgette.



Ici, c'est leur femme de ménage qui est toute chamboulée par la découverte du cadavre de son autre employeur. Un cadavre qui pousse la courtoisie jusqu'à s'effacer sans laisser de traces. Pour le duo de détectives amateurs, c'est à Bruges que les brumes s'épaississent. "On patauge dans le stoemp", cette purée qui exhale un parfum de chou au lard. 

Mine de rien, Nadine Monfils est une conteuse habile. A partir d'une pâte historique vérifiable, le mensonge littéraire l'autorise à broder sans fausse note pour cette réinvention de Magritte. On s'y abandonne au bonheur d'une chope dans un resto de la Vlamingstraat et on oublie les reflets sans âmes de nos boîtes à images pour mieux guetter ceux des fantômes de Bruges.

Les Fantômes de Bruges – Nadine Monfils – Robert Laffont La Bête noire – 256 pages – 14,90€ - **
Lionel Germain




jeudi 19 mai 2022

Déroute de la soie


Le commissaire est bon enfant. Il aime le Moschofilero, ce vin blanc du domaine Skouras, et celui de Céphalonie obtenu à partir du cépage zakynthino. Un parfum de Grèce, de désespoir économique, de désenchantement européen, il y a tout ça dans les romans de Sophia Mavroudis. Son commissaire Stavros Nikopolidis enquête à l'intersection de toutes les défaites de l'Union après la crise financière. De l'immobilier au trafic portuaire, la Chine est à l'affût d'un paradis perdu par l'intransigeance de Bruxelles. Veillée par l'Acropole, c'est pourtant là que s'est forgée l'identité du continent.




Après les meurtres d'un banquier et d'un journaliste, Stavros et son équipe vont affronter les dangereuses séductions d'une présidente de société chinoise qui navigue en eaux troubles dans le Port du Pirée. Entre un air de bouzouki et une assiette de gombos en sauce, c'est déjà la nostalgie d'un monde en train de disparaître.





Stavros sur la route de la soie – Sophia Mavroudis – Jigal – 296 pages – 18,50€ - **
Lionel Germain




mercredi 18 mai 2022

Darwin et les petits chevaux des steppes


On les appelle "tarpans", ou "chevaux de Przewalski", du nom du chercheur russe d’origine polonaise qui les a redécouverts en 1879 en Mongolie. Ils ressemblent beaucoup aux chevaux figurés dans l’art paléolithique à Lascaux ou ailleurs. Considérée comme disparue à l’état sauvage, l’espèce a été préservée dans des zoos de par le monde. Aujourd’hui, on tente une difficile réintroduction en semi-liberté. 




Les tarpans ne sont pas les héros de cette histoire, mais ils n’en sont pas non plus de simples figurants. Ils sont un peu le fil rouge de ce long roman choral, où, tout au long de trois périodes clés de leur histoire, des femmes et des hommes se cherchent dans un dialogue douloureux entre eux-mêmes et la nature. Et cette fiction n’est pas qu’une fable écologique parmi d’autres. 




L’histoire de l’humanité semble s’inscrire en faux  contre une sélection naturelle selon laquelle ce sont les plus forts ou les plus intelligents qui survivent. Ce plaidoyer pour la faiblesse, cette ode à la biodiversité, ressemble fort à un pied de nez à Darwin.

Une histoire de chevaux et d’hommes - Maja Lunde - Traduit du norvégien par Marina et Françoise Heide - Presses de la Cité - 520 pages – 22,50€ - ***
François Rahier 



Lire aussi dans Sud-Ouest



Version papier




mardi 17 mai 2022

Le passeur


Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Bruce Benamran. Il réalisait de bonnes vulgarisations scientifiques sur sa chaîne Youtube "e-penser". Mais il ne fait pas que parler. Il écrit aussi, des polars, comme ce "Lola doit mourir" qui n'est pas étranger à son univers numérique. 



En visioconférence avec un mystérieux personnage baptisé Charon, les victimes embarquent pour leur dernier voyage, un suicide assisté qui vient ponctuer une sombre période de harcèlement. Bruce Benamran détaille la mécanique effroyable que les cyberprédateurs actionnent depuis l'Ukraine ou la Géorgie. Cette fiction ouvre hélas une fenêtre sur le monde bien réel dans lequel nous vivons, et l'intrigue réserve une astucieuse pirouette finale aux amateurs de suspense.



Lola doit mourir – Bruce Benamran – Flammarion – 496 pages – 21,00€ - *** 
Lionel Germain





lundi 16 mai 2022

La "Crim" en pack de six


François Médéline vient de publier chez 10/18 son deuxième polar historique sur les séquelles de la guerre de 40. On y retrouve le rythme imposé au lecteur par Ellroy pour son cycle californien. Mais il y a aussi du lamento façon Pagan chez Médéline. Dans "L'Ange rouge", la variation sur Schneider, le héros tragique de Pagan, s'appelle Alain Dubak. Il est borgne et commande un "pack de six", dirait Oppel, six flics entre Saône et Rhône pour élucider une affaire de meurtre hors du commun. La scène de crime est un chef d'œuvre gothique, une chapelle vaudou embarquée sur un radeau en flammes abandonné au gré du courant de la Saône, un corps ligoté à une croix. 




"Mamy", une femme flic, colmate les failles existentielles de son chef de groupe. Avant d'être grosse, elle a été championne de France des Super Welters. Sa spécialité: "La frappe au sternum, en direct du droit. Elle termine toujours ses cibles à moitié asphyxiées avec les pieds, pour ne pas s'abimer les mains." On est en 1998 et Lyon est bien une ville de roman noir. 




Le règne d'Edouard Herriot dont le radicalisme peinard a pu laisser penser qu'on allait ronronner dans la tiédeur provinciale jusqu'à la fin des temps s'est soldé en 1957. Et quand le roman de François Médéline commence, même si Raymond Barre trône à l'Hôtel de ville, rien de sa rondeur n'inspire l'écrivain qui va nous plonger dans une apocalypse criminelle.

"Y a-t-il un rapport avec le Christ? (…) C'est un serial killer? Les journalistes se sont excités. Ils tenaient l'affaire du siècle."
Ellroy en point de mire, Lyon comme boussole, et le beaujolais comme affluent.

L'Ange rouge - François Médéline - Points - 480 pages - 8,50 €
Lionel Germain



Lire aussi dans Sud-Ouest


Version papier





vendredi 13 mai 2022

Lost in translation


Dans le milieu du roman noir, on aime bien les colloques sur la traduction. De "traduction, trahison" à "traduction, réinvention", la discipline collectionne autant d'éloges que de réprimandes. Les universitaires qui aiment s'encanailler ont colonisé le territoire des littératures populaires. Grâce à eux, Chandler et Hammett ont rejoint le panthéon littéraire, la Série Noire s'est absentée des kiosques de gare et le peuple a repris une bière devant la télé.



Ne parlez pas de "polar" aux amateurs de "romans noirs". Ils ont le frisson sélectif. Ils soupçonnent le polar d'être un divertissement, se réjouissent d'une subversion à l'œuvre dans le "roman noir", se retrouvent de salon en salon avec la passion intacte. Dehors, il pleut. Le réel fait preuve d'une patience infinie pour générer du désespoir. 




Le roman de Sébastien Rutès renvoie très exactement à cette culpabilité aristocratique envers le "mauvais genre". En France, elle occupe un espace (comme celui de cet article) partagé entre les auteurs et les lecteurs. Les uns rusent avec la certitude dérangeante d'avoir exproprié une partie des boutiquiers du vieux monde, les autres préparent leur diplôme de troisième cycle, ou une pige un peu élitiste dans un journal (parfois de province).

Agrégé d'espagnol, maître de conférences, titulaire d'un doctorat sur les stratégies de l'intertextualité dans l'œuvre du romancier mexicain Paco Ignacio Taibo II, Sébastien Rutès est passé de l'autre côté du mouroir, là où les spectres de la littérature "populaire" se mettaient au clavier pour produire en série. On revient du coup à la matrice française du "mauvais genre", cette Série Noire des années cinquante où Gringoire Centon, le personnage de "Pas de littérature!" est traducteur. A l'époque déjà, le faux est tout un art. Faux Américains, fausse Amérique, faux textes réécrits en argot du moment. 

"La Série Noire, c'est la littérature sans auteur. Une arnaque parfaite: le lecteur croit acheter un Hammett ou un Cheney, on lui refile un produit de contrebande meilleur que l'original."

En même temps qu'elle célèbre l'Amérique, cette faune qui campe dans les caves de Gallimard comme dans un club de jazz, la déteste avec force. Peut-être parce qu'elle a mieux "défendu la patrie" que les intellectuels qui la méprisent. Le héros est aussi un faux chez Rutès. Traducteur nul en anglais, c'est sa femme qui fait le boulot. Lui, peaufine son personnage de futur écrivain en fréquentant les bars de seconde zone et les truands qui veulent se raconter.

"Croyez-moi, le roman noir américain, ce sont des écrivains qui parlent d'un monde dont ils ne connaissent rien à des lecteurs qui en savent encore moins qu'eux.

Le styliste qu'on avait aimé dans "Mitclan" est au mieux de sa "forme". Tout est bidon. Les intellos sont des escrocs qui ont siphonné leur fût de polar pour se mettre à leur compte, enfiler un bleu de travail à col Mao, chausser des lunettes de la sécu et signer des autographes à des étudiants qui rêvent de prendre leur place. Vous pouvez y aller, si un docteur ès-lettres vous dit : "pas de littérature!", c'est que le bouquin a été fini à la plume d'oie taillée pour la calligraphie.    

Pas de littérature! – Sébastien Rutès – Gallimard la Noire – 254 pages – 19€ - *** 
Lionel Germain




mercredi 11 mai 2022

La vie sauvage 2.0.





Aujourd’hui, entre crises climatiques et nouvelle extinction programmée, le rapport de l’homme à la nature est constamment réinterrogé. Avec cette dystopie écologique, Diane Cook nous plonge dans un futur proche où l’urbanisation croissante et dérégulée amène les responsables gouvernementaux à sanctuariser un "État Sauvage", un parc naturel à l’échelle de tout un continent – ici une grande partie de l’Amérique du Nord. 



Des pionniers d’un nouvel âge, chercheurs, aventuriers de tous bords, une mère avec sa fille en bas âge que la pollution des villes a rendue gravement malade, y obtiennent un droit de passage, dans le cadre probable d’une expérience de survie qui ne dit pas son nom. 

Abandonnés à leur propre sort et vite dénués de tout, ces femmes et ces hommes retrouvent le mode de vie des chasseurs cueilleurs du paléolithique, la brutalité inattendue d’un univers devenu inhospitalier, la prévalence de l’instinct sur l’amour maternel. "Les animaux ont raison" dit la jeune Agnes que l’État Sauvage a guérie. Mais l’homme peut-il coexister durablement avec la nature ? 

Dans l’État Sauvage - Diane Cook - Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie Chabin – Gaïa - 489 pages - 23€ - ***
François Rahier



Lire aussi dans Sud-Ouest




mardi 10 mai 2022

Le dernier cercle



Thierry brun nous raconte une descente aux enfers. Dieu s'est absenté du paradis auquel son héros fait semblant de croire pendant quelques chapitres. Il s'appelle Thomas Asano. Ancien mercenaire en Serbie où Sarajevo lui a appris l'horreur, il a gardé l'amour d'une Béatrice au fond de son âme et s'est reconverti à l'ordinaire des jours quelque part dans les Vosges. C'est une histoire de rédemption impossible avec un héros charpenté pour trébucher avant le dernier cercle. Thierry Brun ne se prive pas d'un lyrisme qui sonne juste, comme une petite mélodie en sous-sol avant le baisser de rideau.


Pour seul pardon – Thierry Brun – Jigal – 200 pages – 18€ - *** 
Lionel Germain





lundi 9 mai 2022

Une capsule de temps


Dans le roman d'Alexandre Civico, il y a d'abord un homme "qui surgit du brouillard". Comme le train de 7h45 dans la petite gare d'Atmore au fin fond de l'Alabama. L'homme est français et ce bout d'Amérique est son point de rendez-vous. Il y aura trente-trois jours pour comprendre le sens du voyage et près de quinze heures en dix-huit chapitres pour fêter ce jour de gloire du William Station Day où Atmore, comme le reste de l'Amérique, s'inventait dans la vie du rail.



Alexandre Civico fait du mystère du Français l'occasion d'accéder avec un œil froid à cet autre mystère qu'est l'Amérique. Une nation que le regard de l'autre explore sans bienveillance, "avec sa peau grenue, ses vergetures et (…) ses couleurs stridentes." Noirs et Blancs coiffés des mêmes casquettes s'y partagent l'espace avec un devoir de réserve, les Indiens ont perdu la mémoire et dansent devant le casino. A l'intérieur, des obèses s'abiment devant des écrans pourvoyeurs d'une musique obsédante. 



Il y a ces armes que l'on célèbre dans d'étranges foires où même les enfants s'entraînent au plaisir de donner la mort. Une Amérique du simulacre permanent, amoureuse du faux qui pullule sous la forme de sosies pathétiques, Marilyn, Elvis, Johnny Cash, comme pour s'étourdir dans l'idée qu'elle se fait d'elle-même.

Mais la véritable destination de l'homme est "une immense cathédrale païenne aux tours vitrées", une prison et son couloir de la mort dont l'auteur prépare l'épiphanie, laissant deviner quelques fragments de la douleur originelle, organisant chaque chapitre comme autant de coups de gong avant la promesse du KO sur le ring.

Atmore, Alabama - Alexandre Civico - Babel Noir - 150 pages -6,80€
Lionel Germain



Lire aussi dans Sud-Ouest



version papier





vendredi 6 mai 2022

Fille du bled


La chronique des trous perdus américains n'en finit pas de nous réjouir. En grande partie parce qu'elle nous révèle des écrivains comme Amy Engel qui s'est fait connaître avec une saga pour adolescents et n'a pas peur du noir réservé aux adultes. Cette "ombre familière" offre sa part nocturne à une femme en quête de réponses après le meurtre de sa fille. Dans ce petit bled du Missouri, près des monts Ozarks, tout le monde se connaît. Née du mauvais côté du rêve américain, entre une mère alcoolique et des copines qui s'effeuillent dans les bars glauques, l'héroïne d'Amy Engel ne trouvera la vérité qu'au terme d'un épilogue éprouvant.


Une ombre familière – Amy Engel – Traduit de l'américain par Mireille Vignol – Le Masque – 240 pages – 20€ - ***
Lionel Germain




jeudi 5 mai 2022

La Compagnie des hommes


Nicolas Sarkozy avait prévu le retrait des troupes françaises en Afghanistan pour 2013. François Hollande a fixé à 2012 la date du départ. C'est dans un contexte de tensions liées aux préparatifs du retour que s'inscrit le récit du capitaine Michelin à l'été 2012. Loin du journal de campagne, l'exercice littéraire d'une sobriété remarquable s'attache à retrouver les figures singulières que l'armée réduit nécessairement au collectif qui les rassemble. 




"Jonquille", le nom de cette compagnie affectée au Bataillon "Acier", évoque déjà la fausse douceur rimbaldienne du paysage où repose le "dormeur du val". Jean Michelin nous entraîne en compagnie des hommes, Greg, Mathieu, David, pour dire avec pudeur l'indifférence de la métropole, la trouille des petits matins vite effacée aux premiers ronflements des VAB, les héros sans fanfare, et les nuits sans sommeil. 



Non, la guerre qui rôde à nos frontières n'est pas un jeu vidéo. Que ce beau livre nous permette de ne pas oublier "nos morts et nos blessés".

Jonquille – Jean Michelin – Gallimard – 368 pages – 21€ - *** 
Lionel Germain 




mercredi 4 mai 2022

Petite musique cyber



Avec ce polar futuriste qui suit de près "Périphériques", son précédent opus, Gibson immerge à nouveau le lecteur dans l’univers high-tech très perso auquel il l’a accoutumé depuis 35 ans, une esthétique devenue monde: environnement quotidien hyperconnecté, lunettes intelligentes, habitronique… L’écriture s’est fluidifiée, l’effet de réel joue à fond, l’intérêt se portant aussi bien sur le rendu hyperréaliste de la vie quotidienne que sur une intrigue complexe mêlant deux lignes temporelles, un monde sans Brexit et sans Trump s’acheminant vers la guerre nucléaire, et un autre, post apo, très orwellien. 


Agency - William Gibson - traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurent Queyssi - Au diable vauvert - 472 pages - 22€ - ***
François Rahier



Lire aussi dans Sud-Ouest




mardi 3 mai 2022

La vie déraille


Il existe parfois des connexions troublantes entre des hommes sans parenté qui fréquentent les mêmes rêves sous une homonymie trompeuse. 



Historienne d'art et archéologue à l'Université libre de Bruxelles, Camille Brasseur, a consacré un essai à Paul Delvaux, "peintre des femmes et des squelettes"  mais également "L'Homme qui aimait les trains" (Snoeck - 2019), cultivant une passion pour les monstres d'acier crachant du feu. 


On lui doit des toiles magnifiques sur la gare du Luxembourg, sur de petites gares perdues dans une nuit muette où les personnages se refusent en tournant le dos au spectateur mais nous invitent peut-être au partage d'un mystère ultime. 

Le peintre nous abandonne au moment où l'obscurité s'empare de la glorieuse certitude du jour. André Delvaux, lui, ne doit qu'à deux syllabes une apparence de fraternité avec Paul. Mais sur le territoire pétri des mêmes ombres flamandes, les racines se mêlent et le cinéaste belge retrouve les éclairages crépusculaires du peintre pour son adaptation du court roman de Johan Daisne, "Un soir, un train".
 

C'est justement au roman qu'on peut revenir grâce aux éditions de l'Arbre vengeur. Elles reprennent le texte de 1950 agrémenté d'une préface astucieuse de Philippe Toussaint.


Dans un train arrêté en pleine nuit au cœur d'un paysage inconnu, le narrateur quitte son wagon en compagnie d'un professeur et d'un jeune homme. Ils vont s'aventurer sur des chemins qui mènent à une auberge intemporelle où un orchestre anime un bal crépusculaire. La magie du récit tient à ce questionnement courtois des apparences. Le professeur émet quelques hypothèses. On y parle beaucoup d'inertie, de ce mouvement qui nous entraîne à trébucher sur quelques mètres au-delà de l'arrêt. D'un dernier vagabondage peut-être, de ce passager attentif à vivre sa mort dans un onirisme puissant. 


Un soir, un train – Johan Daisne – Préface de Philippe Toussaint – Illustrations de Jean-Michel Perrin – Éditions de l'Arbre vengeur – 142 pages – 15€ - ****
Lionel Germain






Auteurs

Abbott Jeff Abbott Megan Abeille Jacques Abel Barbara Abraham Daniel Abtey Benoît Adàm Anne Adam Olivier Adamson Gil Aden Thomas ADG Adler-Olsen Jussi Agacinski Sylviane Agualusa José Eduardo Aguinaldo Silva Aichner Bernhard Ajvaz Michal Akhtar Ayad Akkouche Mouloud Alaux Jean-Pierre Alauzet Philippe Alden Rebecka Aldiss Brian Alexandre Laurent Alger Cristina Allyn Doug Alsterdal Tove Amand Patrick Ambrose David Amila Jean Amoz Claude Anderson James Anderson Kevin J. Anderson Poul Andrevon Jean-Pierre Andriat Frank Anger Kenneth Angevin David Ani Friedrich Annas Max Antoine Amélie Appers Alexandra Arbol Victor del Argemi Raùl Arion George Aristégui Marie-Claude Arlidge M.J. Arnaud G.J. Arnott Jake Arnould Jacques Arriaga Guillermo Arthur G.D. Asimov Isaac Aspe Pieter Astier Ingrid Atkins Ace Attia Maurice Aubarbier Jean-Luc Aubenque Alexis Aubert Brigitte Audic Morgan Audru Guillaume Augusto Edyr Aurousseau Nan Autet Katerina Authier Christian Axat Federico Ayerdhal Ayres Jedidiah Aziza Claude Bablon Jacques Bailey Anna Bakkeid Heine Bal Olivier Ball Toby Balland Philippe Banks Iain M. Banks Russell Bannalec Jean-Luc Bannel Cédric Banville John Baoshu Barbato Paola Barbet Pierre Barclay Linwood Barde-Cabuçon Olivier Barjavel Barker Clive Baronian Jean-Baptiste Barr Nevada Barrière Michèle Barski Odile Bartelt Franz Bartoll Jean-Claude Barton Fiona Bassoff Jon Bathelot Lilian Baudin Cécile Baudou Jacques Bauer Belinda Bauwen Patrick Baxter Stephen Bayer William Beams Clare Beaulieu Bradley P. Bec Raoul Behm Marc Beinhart Larry Bell David Bell Sarah Bellagamba Ugo Benamran Bruce Benedetti Caroline de Bénita Paul Benotman Abdel Hafed Benson Stéphanie Bérato Paul Berg Alex Bergal Gilles Bergeron Patrick Bergler Igor Berney Lou Berry Flynn Berry Steve Beuglet Nicolas Beukes Lauren Beutin Philippe Beverly Bill Beydoun Zaki Bialot Joseph Bilal Parker Bill Frank Bindner Christian Birkefeld Richard Bizien Jean-Luc Bjork Samuel Black Benjamin Blackwood Algernon Blake James Carlos Blanc William Blanchard Christian Blanche Francis Blau Sarah Blish James Bloch Robert Block Lawrence Bofane In Koli Jean Bohler Sébastien Boireau Jacques Boissel Xavier Bonini Carlo Bonnot Xavier-Marie Boone Ezekiel Bordage Pierre Bordy Sarah Bosch Xavier Bosco Jacques-Olivier Bossi Luc Bouchard Nicolas Bouchery Sébastien Bouhier Odile Boujut Michel Boulay Bill Boulle Pierre Bouman Tom Bouquin Jérémy Bourcy Thierry Bourrel Anne Bouysse Franck Box C.J. Boyle William Brackett Leigh Bradbury Jamey Bradbury Ray Braithwaite Oyinkan Brasseur Pierre Brémeault Lucie Bridenne Jean-Jacques Bronnec Thomas Brookmyre Chris Brooks-Dalton Lily Brown Eric Brown Fredric Brown Larry Browne S.G. Bruen Ken Bruet-Ferreol Jean-Denis Brun Thierry Brunet Marion Brussolo Serge Bryndza Robert Buchanan Greg Buchholz Simone Buisson Jean-Christophe Bulteau Gwenaël Burke Alafair Burke James Lee Burke Shannon Burnet Graeme Macrae Burns Amy Jo Bussi Michel Cabanac Cécile Cacciatore Giacomo Cahné Charlotte Caldwell Erskine Caldwell Ian Calestrémé Natacha Calligaro Maxime Calvo David Calvo Stuart Camaille Serge Camilleri Andrea Campagne Jean-Pierre Campbell Bonnie Jo Campbell John W. Camut Jérôme Canal Richard Candlish Louise Canfin Pascal Canigüz Alper Cantaloube Thomas Capron Marie Carayol Cécile Carayon Christian Card Orson Scott Cardère Éric Carey M.R. Cargnelutti Patrick Carlier Christophe Carlotto Massimo Carlsson Christoffer Carré Fabrice Carrisi Donato Carsac Francis Casey Jane Cash Wiley Caspary Vera Castanet Pierre Albert Castells Raymond Castro Joy Catani Vittorio Cavanaugh Tony Cayre Hannelore Cazaubon Bernard Celestin Ray Cerutti Fabien Chabon Michael Chainas Antoine Chakkouche Soufiane Chalumeau Laurent Chamanadjian Guillaume Chamoiseau Patrick Chandler H.S. Chandler Raymond Charine Marlène Charyn Jérôme Chattam Maxime Chaumard Isabelle Chaumeil Jean-Paul Chefdeville Chelebourg Christian Chérel Guillaume Cherrière Éric Cherruau Pierre Chesterton G.K. Chevron Michel Chiang Ted Chirovici E.O. Chmielarz Wojciech Chneiweiss Arnaud Chomarat Luc Christie Agatha Christin Pierre Christopher John Civico Alexandre Cixin Liu Claret Alain Clark Marcia Clark Mary Higgins Claude Hervé Clavel Fabien Clerima Steven Cleveland Karen Cloche Émeric Coatmeur Jean-François Coben Harlan Cocco Giovanni Coffre Christophe Cohen Sandrine Cohen-Scali Sarah Cole Martina Coleman Reed Farrel Colin-Olivier Philippe Colize Paul Collectif Collette Sandrine Collins Michael Commère Hervé Compère Daniel Conan Doyle Arthur Conil Philippe Connelly Michael Connolly J.J. Connolly John Conrad Patrick Contrucci Jean Cook Diane Cook Robin Cook Thomas H. Coppers Toni Coquil Yvon Corey James S. A. Cornec Léon Corrêa Alvim Correnti Dario Corry Jane Corwin Miles Cosnay Marie Costantini Chris Costantini Roberto Couao-Zotti Florent Couderc Frédéric Coulon David Courban Alexandre Courbou Michèle Courtois Grégoire Cowper Richard Crabb Ned Crais Robert Crews Harry Crichton Michael Crifo Thierry Crombie Deborah Crouzet Vincent Crumley James Cummins Jeanine Curval Philippe D.J. Duclock d'Aillon Jean D'Ovidio Pierre Dac Pierre Daeninckx Didier Daisne John Damasio Alain Danquigny Danü Dard Frédéric Darlton Clark Darnaudet Boris Darnaudet François Daviau Mo Davidsen Leif Davies Deborah Kay Davis Mildred Dawson Delilah S. Day Barry Day Elizabeth Day Thomas Dayau Dominique Dazieri Sandrone De Cataldo Giancarlo De la Pava Sergio de Palma Brian Dean Will Decca Hervé Decoin Henri Dee Jonathan Defendi David Degli Antoni Piero Deighton Len Delafosse Jérôme Delalande Arnaud Delany Samuel R. Delperdange Patrick Delteil Gérard Delwart Charly Delzongle Sonja Demaris Ovid Demeillers Timothée Demouzon Alain Demure Jean-Paul Deniger Alex Denjean Céline Depp Daniel Derey Jean-Claude Dermèze Yves Deschodt Pierre Descott Régis Desjours Ingrid Desmurger Christophe Desombre Daria Dessaint Pascal Destombes Sandrine Destremau Lionel Develde Arnaud Dhoquois Anne Di Rollo Thierry Dick Kay Dick Philip K. Dicker Joël Dierstein Benjamin Dietrich Pascale Dieudonné Adeline Dillard François-Xavier Dimberg Kelsey Rae Disch Thomas DOA Dolan Eva Donoso José Doolittle Sean Dordor Charlotte Doronine Andreï Dos Santos J.R. Dounovetz Serguei Downey Timothy Dozois Gardner Drews Christine Druillet Philippe Dubois Jean-Paul Dubrieu Alain Duchon-Doris Jean-Christophe Dufour Catherine Dugoni Robert Dumas Alexandre Dumeste Bertrand Dupaquier François Duplessier Nicolas Duret Alain Duvivier Claire Eastland Sam Ebersohn Wessel Echenoz Jean Edugyan Esi Edvardsson M.T. Edwardson Ake Effenhauser Ulrich Efstathiadis Minos Egan Greg Ekberg Anna El Makki Laura Elgar Emily Elias Ricardo Elizarov Mikhaïl Ellis David Ellory R.J. Ellroy James Elo Elisabeth Elsberg Marc Embareck Michel Engberg Katrine Engel Amy Engh M.J. Ericsdotter Asa Eriksson Kjell Eschbach Andreas Estleman Loren D. Evangelisti Valerio Ewa Julie Ewers Hanns Heinz Expert Jacques Fabre Cédric Fager Anders Faget Dominique Faivre-d'Arcier Jeanne Fajardie Frédéric Falk Rita Fallaras Cristina Farmer Philip José Farrell Henry Farris Peter Fast Howard Faust Christa Fava Claudio Favan Claire Faye Estelle Faye Lindsay Fecchio Thomas Feinmann José Pablo Feito Virginia Fel Jérémy Férey Caryl Férey Emma Fernandez Marc Ferris Gordon Fesperman Dan Féval Paul Fields Helen Filoche Gérard Finn A.J. Finn Patrick Michael Finney Jack Fintoni Lionel Fitch Stona Fitzek Sebastian Fitzgerald Helen Flagg Francis Fleischhauer Wolfram Flint Emma Flores Fernando A. Fogel Benjamin Fondation Larry Fontana Giorgio Foote Shelby Forma Dominique Fortel Ava Fortin André Fouassier Éric Fournié Isabelle Fox Susi Franck Dan Franck Ty François Simon Freeling Nicolas Freeman Castle Frégni René French Nicci French Tana Fructus Nicolas Fuller William Gagnol Alain Gailey Samuel W. Gain Patrice Galhos Diniz Galien Alexandre Galina Maria Gamboa Santiago Gangemi Mimmo Gapdy J.C. Garcia Rosado Pedro Garcia-Roza Luiz Alfredo Gardinier Alain Gardner Lisa Garlini Alberto Garmany Léo Garnier Pascal Garrido Antonio Gaudé Laurent Gaudet Jonathan Gault William Campbell Gauthereau Nathalie Gauthier Brigitte Gay Olivier Gay William Gazan Sissel-Jo Gechter Olivier Geffray Élodie Gélin Simone Gely Cyril Gendron Sébastien Genefort Laurent Genève Max Geni Abby George Elizabeth Georget Philippe Gerhardsen Carin Giacobone Nicolas Giacometti Éric Gibson William Giébel Karine Gilbers Harald Gilbert Marion Gildiner Catherine Gillio Maxime Giraudoux Gloaguen Audrey Glot Claudine Glukhovsky Dmitry Glynn Alan Gobinet Pierre Godoc Philippe Goines Donald Goldberg Tod Goldsmith Martin M. Goldstein Lisa Gordon David Gordon Neil Gores Joe Gorodischer Angelica Gouézec Ronan Gouiran Maurice Gour Batya Gourio Jean-Marie Gousseff Matthieu Gowar Imogen Hermes Grahame Kenneth Gran Sara Grand Emmanuel Grangé Jean-Christophe Granotier Sylvie Grau T.E. Green Amy K. Green Norman Greenland Seth Gregory Daryl Grenier Christian Gresham William Lindsay Grey S.L. Grimes Martha Grisham John Grote Paul Gruber Andreas Grundmann Pierre Guay Patrick Guedea Rogelio Guéna Pauline Guéraud Guillaume Guérif François Guez Jérémie Guieu Jimmy Guilbert Victor Guillaud-Bachet Johann Guillaume Laurent Guillaumot Christophe Guillen Rémy Guirao Patrice Guittaut Pierre Gundar-Goshen Ayelet Gustawsson Johana Guttentag Bill Guttridge Peter Guyot Gildas Hachmeister Göran Haenel Yannick Haley Guy Hamilton Edmond Hamilton Ian Hamilton Peter F. Hammer Chris Hammesfahr Petra Hammett Dashiell Hamon Alain Hampson H.J. Hancock Anne Mette Hannah Sophie Hanot Pierre Haohui Zhou Haquet Charles Hara Ryo Harang Jean-Baptiste Harper Jane Harper Jordan Harrington Kent Harris Oliver Harris Robert Harrison A.S.A. Harrison Colin Hart Rob Harvey John Haskell Smith Mark Hauret Philippe Hausmann Romy Hawken Sam Hawkins Paula Hawkins Scott Hayder Mo Heinichen Veit Heinlein Robert Hemingway Ernest Hénaff Sophie Henneberg Nathalie Henninger Bernard Henriksen Levi Henzell Perry Herbert Brian Herbert Frank Hériot Frank Hermanson Marie Hernandez Vladimir Herrmann Elizabeth Herron Mick Hespel Patricia Higashino Keigo Highsmith Patricia Hill Joe Hillenbrand Tom Himes Chester Hinault Caroline Hinkson Jake Hlasko Marek Hofmann Sabine Hogan Chuck Hogate Lucie Holland Marty Holly Chloé Holmen Martin Holmqvist Karin Brunk Honda Tetsuya Horst Jorn Lier Hoskins Richard Hossain Saad Z. Hrbek Greg Hubert Jocelyne Huebner Fredrick Hug Nathalie Hughes Yves Humbert David Hummel Maria Hunter Lindsay Hurley Andrew Michael Iles Greg Incardona Joseph Indridason Arnaldur Irwin Robert Izner Claude Jablonka Ivan Jaccaud Frédéric Jackson Shirley Jahn Ryan David James Bill James P.D. James Peter Jaouen Hervé Jeambar Denis Jeffers H. Paul Jennet Meagan Jensen Liz Jeury Michel Joffrin Laurent Johansson Lars Vasa John D.B. Johnson Craig Johnson Kij Johnstone Carole Johnstone Doug Jolibert Stéphane Joly Eva Jones Stan Jonquet Thierry Jordan Neil Josaphat Fabienne Joste Claude Jouanne Emmanuel Jourdain Hervé Joy David Joyce Graham Jubert Hervé Jun Cai Kaa Kahn Manfred Kallentoft Mons Kaminsky Stuart Kanon Joseph Kara Lesley Kardos Michael Katz Gabriel Katz Krefeld Michael Katz William Kauffmann Alexandre Kaufman Amie Kazantzaki Nikos Kazinski A.J. Keller David H. Keller Stéphane Kelly Thomas Kennard Luke Kennedy Randy Kennedy William Kepler Lars Kepnes Caroline Kermici Sylvain Kerr Philip Khara David S. Khemlin Margarita Khoury Raymond Kidd Jess Kiernan Stephen King Stephen Kirk Shannon Kitson Mick Klein Gérard Kleinmann Philippe Klimacek Viliam Kline Otis Adelbert Kling Marc-Uwe Klinger Leslie S. Kloetzer Laurent Knight Renee Knox Joseph Kokotukha Andriy Koontz Dean Kovarni Liz Kress Nancy Krishnan Arun Kristoff Jay Krug Jean Künsken Derek Kunzru Hari Kuo-Li Chang Kyrou Ariel Labarre Nicolas Laborie Camille Lacombe Hervé Lacy Ed Ladouari Laurent Lafon-Baillou Martine Lagercrantz David Laguerre Philippe Laigle Jean-Pierre Lalumière Jean-Claude Lamar Jake Landis Geoffrey A. Langer Adam Lansdale Joe R. Lanteri Mireille Lapeyre Bénédicte Lapid Shoulamit Larsson Asa Laurent Agnès Lavenant Eugénie Lawrence D.H. Le Guin Ursula Le Nabour Éric Le Roy Philip Lebel Nicolas Leblanc Claude Leblanc Maurice Leboulanger Camille LeCarré John Lecas Gérard Lecaye Alexis Leclerc Nicolas LeCorre Hervé Ledesma Francisco Gonzalez Ledesma Jordi Ledun Marin LeFur Yann-Fanch Legay Piet Legendre Cyrille Legrand-Vall Serge Legras Jérôme Lehane Dennis Lehman Serge Lehman Susan Lehmann Christian Lehoucq Roland Leiber Fritz Lem Stanislas Lemaître Félix Lemaitre Pierre Lenglet Alfred Lenormand Frédéric Lenot Alexandre Leon Donna Leonard Elmore Léourier Christian Lépine Élise Leroy Jérôme Lescarret Philippe Lespoux Yan Lettau Reinhard Levin Edmund Levison Iain Ligner Meddy Lillegraven Ruth Lindgren Torgny Link Charlotte Lippman Laura Lipskerov Dmitri Littell Robert Liu Ken Lizion Dorothée Lloyd Parry Richard Locke Attica Loevenbruck Henri Lofficier Jean-Marc Lofficier Randy Longo Davide Lortchenkov Vladimir Lotz Sarah Loubière Sophie Loubry Jérôme Loughran Peter Lous Alexandre Loustal Lovecraft Lövestam Sara Lovitt Zane Luce Christine Lucius Walter Lucovich Jean Pierre de Lunde Maja Lutteman Marcus luvan MacBride Stuart Mackay Malcolm Maclean Charles Macmillan Gilly Madani Karim Magella Amneris Maggiori German Magnason Andri Snaer Mahjoub Jamal Mai Fred de Mai Jia Maillard Vincent Maisons Dominique Mako Makropoulos Michalis Malajovich Gustavo Mallock Malo Mo Malte Marcus Malzberg Barry Manarra Julie Manchette Jean-Patrick Maneval Éric Manfredi Astrid Mangan Christine Mannara Franco Manook Ian Manotti Dominique Manzor René Maravélias Éric Marcel Patrick Marchand Stéphane Marchisio Benoit Marcinkowski Alexandre Marignac Pascal Marignac Thierry Marinina Alexandra Markaris Petros Markogiannakis Christos Marpeau Elsa Mars Frédéric Marsh Ngaio Marsons Angela Martin Andreu Martin Dannie M. Martin George R. R. Martin Ibon Martin Roger Martine Arkady Martinez Augustin Martinigol Danielle Marty Patrick Marx Thierry Masali Luca Massat Gabrielle Mat Daniel Matas Richard Matheson Richard Matheson Richard Christian Mathieu Nicolas Matsuura Hisaki Matthews Jason Maurois André Mausoof S. Mavroudis Sophia May Peter McBain Ed McCall Smith Alexander McCallin Luke McCann Colum McCrary Mike McDermid Val McDonald Ian McDonald John Ross McFadden Freida McGrath M.J. McGuinness Patrick McGuire Ian McHugh Laura McIlvanney Liam McKinty Adrian Meddi Adlène Médéline François Mediavilla Philippe Mehdi Cloé Melnik Jaroslav Menger Ivar Leon Meno Joe Mention Michaël Merino Olga Mesplède Claude Messac Régis Messemackers Julien Mestre Melvina Mey Louise Meyer Deon Meyrink Gustav Mi-Ae Seo Michaud Andrée A. Michelin Jean Middleton T.J. Miéville China Milian Clément Millar Martin Millar Sam Miller Jax Miller Sylvie Miloszewski Zygmunt Minato Kanae Minier Bernard Minville Benoît Mishani Dror Mizio Francis Moatti Michel Mody Molfino Miguel Angel Molloy Aimee Monfils Nadine Monnehay Max Monroe J.S. Monsour Jean Montalban Montelius Magnus Moor Jessica Moorcock Michael Moore Viviane Morata Anne-Laure Morgan Janet Morgenroth Kate Morgiève Richard Morgon David Morrieson Ronald Hugh Morris Mary Morris Ronald L. Morris William Mosconi Patrick Mosley Walter Motta Philippe Muir William Mukherjee Abir Mulder Caroline de Mullen Thomas Müller Xavier Muratet François Musso Valentin Naam Ramez Naceri Bibi Nahapétian Naïri Najar Audrey Naughton Sarah J. Nesbo Jo Neubauer Nicole Neuser Marie Neuvel Sylvain Neville Stuart Newitz Annalee Newman T.J. Nghiem Cyril Nguyen Viet Than Nicol Mike Nicolas Christophe Niel Colin Nikitas Derek Nirvanas Paul Nisbet Jim Nogaro Jean-Louis Nolan Dominic Nolane Richard D. Norek Olivier Noriega Alfredo Nougué Martine Nouis Lucien Nozière Jean-Paul Nugent Liz Nunn Kem Nutting Alissa O'Callaghan Billy O'Connell Jack O'Malley Thomas O'Neil Louise O'Sullivan Colin Oakes Andy Oates Joyce Carol Offut Chris Ohl Jean-Pierre Okorafor Nnedi Olafsson Jon Ottar Oliva Éric Olsberg Karl Olson Michael Onyebuchi Tochi Oppel Jean-Hugues Osborne J. David Oster Christian Otsiemi Janis Padura Leonardo Pagan Hugues Pagel Michel Paillard Jean-François Pair Stéphane Pajot Stéphane Palahniuk Chuck Palewska Marie Palliser Charles Palou Pedro Angel Paolini Hervé Paris B.A. Parker Robert B. Parks Alan Parot Jean-François Parry Patricia Parys Magdalena Patsouris David Patterson James Paulin Frédéric Pavicic Jurica Pavloff Franck Pavone Chris Peace David Peake Mervyn Pécherot Patrick Peeters Benoît Pelissier Patrice Pelletier Chantal Pelot Pierre Pendown Léa Peneaud François Pennac Daniel Penny Louise Perrignon Judith Perry Anne Perry Karen Persson Giolito Malin Persson Leif GW Petit Bernard Petitmangin Laurent Petrella Angelo Petry Ann Pflüger Andreas Philippon Benoît Phillips Gin Phillips Rog Piacentini Elena Picard Mathieu Piersanti Gilda Pincio Tommaso Pines Paul Pinpin Jean-Christophe Piquet Emmanuelle Pirandello Pirozzi Gianni Pistone Pascal Plamondon Éric Plantagenet Anne Platini Vincent Platt Sean Ploussard Frédéric Pochoda Ivy Poe Edgar Poldelmengo Luca Polin Isabelle Portail Agathe Portero Alana S. Portes Jean-Christophe Pötzsch Oliver Pouchairet Pierre Pouy Jean-Bernard Poznanski Ursula Pratchett Terry Prévost Guillaume Price Richard Priest Christopher Prolongeau Hubert Pronzini Bill Prudon Hervé Przybylski Stéphane Pulixi Piergiorgio Punke Michael Purdy Graham Douglas Pyun Hye-young Quadruppani Serge Queen Ellery Querbalec Émilie Quercia Boris Queyssi Laurent Quinn Cate Quint Michel Quirk Matthew Rabier Catherine Rademacher Cay Raffy Serge Ragougneau Alexis Rahier François Raizer Sébastien Rambach Anne Randall Marta Rankin Ian Raphaël Claire Rash Ron Ravelo Alexis Ravenne Jacques Ray Jean Raynal Patrick Reardon Bryan Reboussin Didier Rechenmann Guy Redondo Dolores Reig Rafael Renand Antoine Renaude Noëlle Renberg Tore Rendell Ruth Renner James Revivier Anaïs Reydi-Gramond Christophe Reynolds Alastair Ribas Rosa Rice Anne Riel Ane Roany Céline de Robecchi Alessandro Robert Gwenaële Robert-Nicoud Elie Robertson Al Robillard Chantal Robin Yvan Robinne Éric Robinson Frank M. Robinson Jeanne Robinson Kim Stanley Robinson Todd Roch Elsa Rodriguez Raphaël Rogneby Jenny Rolland Tobby Rollins James Rolon Gabriel Roncaglio Santiago Rose Fabrice Rosen Leonard Rosende Mercedes Roslund et Hellström Roslund et Thunberg Ross Jacob Rotella Sebastian Roux Christian Rouz Martin Rowe Michèle Roy Lori Royer Christophe Ruaud André-François Rubenfeld Jed Ruellan André Rufin Jean-Christophe Rumeau Jean-Pierre Runcie James Rutès Sébastien Ryan Erin Kate Ryck Francis Rydahl Thomas Saadawi Ahmed Sabot Antonin Sadler Mark Sadoul Barbara Saint-Joanis Thierry Sainz de la Maza Aro Sakey Markus Salabert Juana Salamé Barouk Salem Carlos Salinas George Sallis James San-Antonio Sànchez Piñol Albert Sanchez Thomas Sanders Louis Sanderson Brandon Sandlin Lisa Sands Thomas Sansom C.J. Santaki Rachid Sapkowski Andrzej Sard Hervé Sarid Yishaï Sarthor Jacques Sauvagnac Nathalie Saviano Roberto Scalese Laurent Scerbanenco Giorgio Schätzing Frank Scheer K.H. Schenkel Andrea Maria Schlesser Gilles Schreiber Joe Schuiten François Schwartzbrod Alexandra Schwartzmann Jacky Scott James Scott Stephanie Sebban Olivier Sebhan Gilles Seethaler Robert Sehic Faruk Seigneur Olivier Selek Pinar Sender Elena Sers Caroline Serviss Garett P. Seskis Tina Setbon Philippe Séverac Benoît Shahid Hamid Omar Shangdi Taiping Shaw William Sheldon Alice Bradley Sheridan Le Fanu Shoham Liad Shutterberg Anouk Sigurdardottir Lilja Sigurdardottir Yrsa Silverberg Robert Simenon Simon Chris Simonay Bernard Simonin Albert Simsolo Noël Sinisalo Johanna Sisinni Noël Sivan Isabelle Slaughter Karin Sliders Tim Slocombe Romain Smith Dan Smith JP Smith Michael Farris Smith Roger Smith Sarah Elaine Solano Thibaut Solomon Rivers Soltész Arpad Somoza José Carlos Soula Denis Soulié François-Henry Sounac Frédéric Souvira Jean-Marc Spider Spillane Mickey Spinrad Norman Spitz Jacques Spjut Stefan St Épondyle Antoine St Vincent Sarah St. Germain Justin St. John Mandel Emily Staal Eva Maria Stahl Jerry Starr Jason Steeman Stanislas André Steiner Kurt Steinhauer Olen Sten Viveca Stevens Chevy Steward Ketty Steyer Jean-Sébastien Stock Suzanne Stokoe Matthew Stolze Pierre Straub Peter Stuart Douglas Styron William Suaudeau Julien Sudbanthad Pitchaya Suhner Laurence Sullivan Randall Sund Eric Axl Svernström Bo Swanson Peter Swierczynski Duane Swindells Robert Sylvain Dominique Szamalek Jakub Szymanski Miguel Szymiczkowa Maryla Tabachnik Maud Tackian Niko Tafforeau Jean-Luc Taïeb Éliane Taillandier Denis Takano Kazuaki Tallent Gabriel Tanugi Gilbert Tassel Fabrice Taveau Olivier Taylor Alex Tchaikovsky Adrian Tchakaloff Gaël Tejpal Tarun J Temple Peter Teodorescu Bogdan Texier Nicolas Tézenas Hubert Thiéry Danielle Thill Christophe Thilliez Franck Thomas David Thomas Donald Thomas Gilles Thomas Louis C. Thomazeau François Thompson Carlene Thompson Estelle Thompson Jim Thorarinsson Arni Tiab Ahmed Tidbeck Karin Tidhar Lavie Tiptree James Tixen Élisa Tixier Jean-Christophe Tommasi Anna Topin Tito Totth Benedek Toussaint Philippe Touverey Baptiste Tremayne S.K. Trias Fernanda Trouadec Yves Truc Olivier Trudmann Gustav Tubb E. C. Tucker Neely Turner Allison K. Turow Scott Uebel Tina Un-su Kim Unsworth Cathy Vagner Yana Van Moere Marie Vance Jack Vandroux Jacques Vann David Varela José Varenne Antonin Varesi Valerio Vargas Fred Varley John Vas-Deyres Natacha Vaughan Sarah Vautrin Jean Veaute C.M. Védrenne Julien Veilletet Pierre Veloce Viola Verdan Nicolas Verdet Gilles Verkine Édouard Verlanger Julia Verne Jules Vernon Luc Vian Boris Villard Marc Vincent Gilles Vindy Marie Vinson Sigolène Viola Alessio Vitkine Benoît Vix Élisa Wagner Jan Costin Wahlöö Per Wainwright John Waite Urban Waites Martyn Walker Martin Walker Nico Walker Sarai Wallner Michael Walter Jess Walton Dawnie Walton Jo Wambaugh Joseph Ward Philippe Ware Ruth Watkins Paul Watson S.J. Watts Peter Weber Jean Weisbecker A.C. Welinski Marc Wells H. G. Welsh Louise Westlake Donald Wetmore Elizabeth Whale Laurent Wheeler Jr Frank White Christian Whitehead Colson Whitehouse Lucie Whitmer Benjamin Wieners Annette Wiles Will Wilhelm Kate Wilhelm Marie Willeford Charles Williams Charles Williams Philip Lee Williamson Eric Miles Willmann Thomas Willocks Tim Wilms Anila Wilson Jacqueline Wilson Robert Charles Winkler Mark Winnette Colin Winslow Don Winters Ben H. Winton Tim Wolf Inger Wolf Tobias Wolfe Bernard Womersley Chris Wright David Wright Lawrence Xerxenesky Antonio Xiaolong Qiu Xiradakis Jean-Pierre Yates Christopher J. Yeowart Lyn Yi-Feng Kao Yokoyama Hidéo Yorke Margaret Young David Young Heather Yu Charles Zamiatine Evgueni Zanon Carlos Zárate José Luis Zarca Johann Zeimet Nicolas Zelazny Roger Zellweger Mark Zepeda Patterson Jorge Zimler Richard Zink Rui Zinos-Amaro Alvaro